06 83 06 22 19

Marc Jonas
conseil@chemins-vignerons.com

Faites des Chinois les Américains de demain

Identifiée à la culture Méditerranéenne il y a 2000 ans, la vigne est devenu symbole de la chrétienté,  puis s’est exportée dans les pays du nouveau monde au 17ème siècle.
Il y 10 ans encore, les visiteurs Texans ou Newyorkais étaient souvent sujet de plaisanterie pour leur manque de savoir-vivre au sujet du vin.

 

La demande des oenotouristes devient plus précise

Leurs exclamations admiratives pour les rouges trop lourds et patinés, leur approche indistincte des appellations, leur penchant pour les goûts boisés, leur émerveillement facile pour notre patrimoine viticole et leur incompréhension rédhibitoire pour la notion de terroir faisaient de cette clientèle l’objet de soupirs exaspérés et de sourires en coin : l’américain avait la réputation du bon client fâcheux.

 

Cette image du redneck au dollar agressif s’est volatilisée au profit d’une évolution bien plus positive : aujourd’hui  l’approche est bien plus modeste, le désir d’apprendre est devenu stimulant, les vins plus équilibrés et nuancés sont maintenant l’objet de leur quête. On considère désormais le vin outre Atlantique comme objet d’étude et d’apprentissage.

La clientèle asiatique est très curieuse d'apprendre

La clientèle asiatique est très curieuse d’apprendre

Le marché Chinois se globalise très rapidement

Depuis peu, le marché Chinois s’est ouvert en libérant des flots de néo consommateurs plus habitués au thé qu’au fruit de la vigne. Combien de fois m’a t-on demandé de quelle espèce étaient les petits arbres plantés en rang, partout dans les paysages du sud de la France ? Ils parlaient de la vigne bien entendu !

 

Leur regard toujours derrière l’objectif, leur naïveté parfois confondante au sujet des appellations, leur désintérêt pour les accords gastronomiques … a de quoi nous désarçonner. Ils trouvent parfois trop tannique un vin primeur comme le Beaujolais !

 

Mais regardons un peu en arrière, et souvenons nous que les yankee d’antan, amoureux des vins surpuissants aux arômes gonflés, sont parfois plus curieux qu’un bon français habitué à ses appellations rituelles.

Un peu de pédagogie, un peu de patience, la clientèle Chinoise pourra aussi atteindre un tel niveau de subtilité, nous avons, en matière de vin, 2000 ans d’avance sur eux.

 

En matière de pratique digitale, l’occident n’a plus rien a leur apporter, il semble même que les citadins diplômés, jeunes ou moins jeunes, qui constituent le gros du flux oenotouristique sont hyperconnectés et réservent tout sur le smartphone via WeChat et Ctrip et achètent leur vin on-line sur Epicurio

chinois-digital

Voyages et gastronomie sont au 1er et 4ème poste de leurs loisirs préférés, cela devrait nous inciter à faire un peu plus d’effort pour comprendre cette clientèle prometteuse.

Remercions les de venir ici pour soutenir une production nationale, encore très fortement exportatrice, que la nation française néglige par sa législation parfois incohérente et sa consommation décroissante. Merci Messieurs les Chinois !

 

Cet article édité en janvier 2014 trouve un écho saisissant dans la réussite chinoise au championnat du monde de dégustation à l’aveugle que relate la RVF…j’ai eu « du nez » pour reprendre la métaphore de l’analyse sensorielle…Je prends pour preuve ce succès de l’Empire du Milieu comme précurseur d’un marché oenotouristique qui va monter en puissance…préparons-nous !

 

Un article publié par le Figaro.fr en juillet 2017 va dans le même sens, on y trouve cette phrase qui reflète exactement le thème de cette présente réflexion : les voyages à l’étranger dans des régions productrices de vin notamment en France et en Italie, l’importance des réseaux sociaux sur lesquels il faut mettre « les photos les plus incroyables », entraînant des « changements culturels » qui influencent les modes de consommation.

Un lien qui peut aider à comprendre les visiteurs Chinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *